Ces dernières années, un certain nombre de résultats positifs ont été obtenus concernant les effets anti-crises du cannabidiol (CBD) dans certaines formes d'épilepsie. Il a notamment été constaté que ce cannabinoïde réduisait la fréquence et la gravité des crises dans les formes de la maladie résistantes aux traitements, à savoir les syndromes de Dravet et de Lennox-Gastaut.

Effectivement, certains cas d’épilepsie qui ont été traités au CBD ont donné des résultats assez impressionnants et l’un des exemples les plus probants était certainement celui de Charlotte Figi et c’est justement ce qu’on va essayer de relater ici dans cet article

L’histoire de Charlotte Figi

Enfant, Charlotte Figi a souffert de crises débilitantes dues au syndrome de Dravet, une forme d'épilepsie rare, incurable et permanente qui commence dès la petite enfance. Après avoir eu sa première crise à l'âge de 3 mois, les crises de Charlotte sont devenues plus constantes et brutales, s'aggravant jusqu'au diagnostic du syndrome de Dravet à l'âge de 2 ans.

La famille Figi a essayé plusieurs méthodes pour traiter la maladie sans grand succès, de l'intervention pharmaceutique à un régime cétogène qui aiderait Charlotte à augmenter naturellement les substances chimiques combattant les crises dans son corps. Malheureusement, rien ne semblait aider Charlotte, la maladie de Dravet continuait à ravager son corps et sa famille la voyait décliner mentalement et physiquement. À l'âge de 5 ans, Charlotte faisait 300 crises de grand mal par semaine. Le manque de succès des autres traitements, combiné à la diminution rapide de la qualité de vie de Charlotte, a finalement conduit la famille Figi à rechercher un traitement alternatif. Tout avait été essayé, sauf le cannabis. Inspirée par l'histoire d'une autre famille qui utilisait le CBD pour traiter le syndrome de Dravet de leur fils, la famille Figi a déménagé au Colorado dans l'espoir de trouver le même succès pour traiter Charlotte. Et cela a fonctionné.

Les frères Stanley, deux cultivateurs de marijuana du Colorado, travaillaient sur une souche à forte teneur en CBD et à faible teneur en THC. Les parents de Charlotte ont contacté les frères Stanley et ont commencé à traiter leur fille avec la nouvelle souche - une teinture de marijuana à haute teneur en CBD et à faible teneur en THC. Ils avaient épuisé toutes les autres options médicales et se sont dit qu'ils pouvaient aussi bien essayer la marijuana médicale. Ils ont vu des résultats immédiats.

Les résultats de la prise de teinture de CBD par Charlotte Figi ont été spectaculaires. Ses crises sont passées de 300 par semaine à seulement quelques-unes par mois et Charlotte a commencé à profiter d'une enfance où elle pouvait marcher, parler et jouer. En raison de la faible teneur en THC, Charlotte et ses parents n'ont pas eu à s'inquiéter des effets secondaires de la "défonce".

Malheureusement, le 7 avril 2020, Charlotte Figi est décédée après avoir vraisemblablement contracté le COVID-19 à l'âge de treize ans.

Le CBD pour traiter l'épilepsie infantile

Charlotte a inspiré la révolution du cannabis médical en défendant les effets du CBD qui changent la vie des patients souffrant de crises d'épilepsie et d'autres maladies débilitantes, et a influencé la réforme de la législation aux États-Unis et dans le monde entier.

Des essais cliniques ont révélé que le syndrome de Dravet résistant au traitement, ainsi que le syndrome de Lennox-Gastaut résistant au traitement, réagissaient positivement à un régime de CBD. Cela a conduit à l’autorisation de l’Epidiolex, une huile de CBD de 500 mg, comme médicament sur ordonnance pour le traitement de ces troubles.